top of page

Démarche

Influencée par son passage dans le monde de la danse, la démarche artistique d’Hélène Laplante est imprégnée par le mouvement, l’occupation de l’espace et la création scénographique.  Artiste pluridisciplinaire, elle utilise actuellement la fibre de verre pour donner forme à des représentations de l'esprit animal.

 

Bien que non détaillées, ses silhouettes demeurent reconnaissables, jouant sur les contours et les matières brutes, cherchant à capturer la texture des poils ou des plumes pour exprimer une certaine essence animale. Pour l’artiste, la création réside aussi dans la réflexion et l’expérimentation réalisées en amont de la production.

 

Marqué d’abord par des phases de recherche des matériaux, d'expérimentations, d'esquisses et d'essais, son processus créatif implique dans un deuxième temps, des étapes méticuleuses de moulage et de sculpture suivies par l'application de fibre de verre et de résine. Assemblant et peaufinant ses œuvres jusqu'à ce qu'elles expriment pleinement sa vision, l’artiste effectue plusieurs interventions qui s’étalent sur plusieurs jours, voire semaines.

 

Par la muséographie entourant la présentation de ses œuvres, Hélène Laplante tente de susciter une expérience immersive et rythmée pour le spectateur. Elle ne crée pas seulement des sculptures, elle conçoit des espaces, des univers. Disposés de manière à créer un parcours, une déambulation, ses animaux grandeur nature, invitent à la découverte et à la réflexion.

 

À travers ses mondes de sculptures fantastiques, dans lesquels s’opposent les allures éphémères de ses œuvres à la durabilité des matériaux industriels avec lesquels elles ont été créées, l’artiste invite à un temps d'arrêt, se questionnant sur la représentation du vivant, exprimant ainsi une vision singulière de la réalité actuelle.

bottom of page